Jour 69 / Distance parcourue 24H : 63 km / Distance parcourue totale : 4893 km / Arrivée Martinique : 210 km

Alors, c’est un peu plus calme ce soir. Le passage des 200 aux 100 milles nautiques de l’arrivée, on s’en rappellera ! Comme si la traversée n’avait pas été assez compliquée. C’est comme à la boucherie : “Je vous remets ça par-dessus ma p’tite dame ?“. Et comme dirait un de ceux qui veille sur moi : “Vu comme elle a commencé et s’est déroulée, tu ne veux pas non plus une fin qui va bien ? Ben oui, c’est plus sympa et ça impressionne la ménagère de moins de 50 ans que tu en es ch… ta race d’un bout à l’autre” Oh Jean-Paul !! Deux jours au placard et ça y est, tu y vas direct ! Alors TU TE CALMES !

Bref, ça s’est un peu décanté. Demain matin, le vent se renforce pour m’accueillir pour les 100 derniers milles nautiques. Un peu comme pour les 10 derniers kilomètres en trail. J’ai préparé de quoi changer mes habitudes. Si ça le fait niveau météo, surtout la nuit, je pars comme en mode trail sur du très long : je ne pars plus faire une journée de boulot, rentrer, manger, faire le point cartographie, la lessive, …etc. Non, c’est : je rame tout le temps et quand j’ai besoin de manger, je mange, et quand j’ai besoin de dormir, je dors 15 minutes, le temps de bien m’enfoncer et hop, j’ai récupéré. Et c’est reparti. Une fois par jour, je dormirai 3 heures mais ça dépendra des conditions de mer. Voilà la situation..

Ce soir, la mer commence à pousser et sans ramer, ça va aussi vite que ces deux derniers jours quand je ramais ^^ “Etarcos, Etarcos !” Oui Commandant ? “Tout l’équipage et moi même vous souhaitons une bonne fin de voyage ! Nous faisons halte sur la côte africaine, nous ne sommes pas sûr de pouvoir suivre votre arrivée”. Ok à bientôt Commandant ! “Etarcos, Etarcos !” Oui Commandant ? “Non, c’est ton veilleur de nuit. Il y a de la houle et du vent, il faut encore plus bien faire attention à tout pour ne pas se rater”. Ok.

Bon sinon, pas besoin de vous dire, vu la communication autour de l’événement, que demain c’est le plus gros rassemblement d’ergo en France jamais vu, pour l’association A travers le regard d’Émile ! La grande classe de cette traversée cette montée en puissance de ce 6h11.. Baptiste et Émilie, on s’en rappellera de cette raclette 😅😅 Gros big up à tous pour demain !

Je vais aussi commencer les remerciements, le premier à tous pour vos questions qui, mine de rien, vous permettaient d’être éclairés sur des choses qui paraissaient évidentes. Comme quoi, c’était une excellente idée, merci Marine Honoré ^^ Le big up du jour à Marin Jarry, d’Energie Observer, pour le clin d’œil ce matin dans la matinale de France Inter. C’est la deuxième fois que je suis cité dans cette matinale.. Alors j’attends votre appel quand je serai arrivé, mais si ça pouvait être juste avant Daniel Morin, je serai certain d’avoir maximum d’audience 😉

Allez, demain je passe sous les 100, c’est une certaine fierté après 2400 milles nautiques sans la TVA. La grande bise et pas de bêtises..


BOIRON SAS, FILIALE VINCI ENERGIES

Nous partons aujourd’hui à la rencontre de l’entreprise située à Remiremont, dans les Vosges, Boiron SAS, une entreprise familiale et filiale depuis 2004 de Vinci Energies, dont le président, Jean-Marie Boiron, est également le Responsable Grand Est de la deuxième entreprise mondiale des métiers des concessions et de la construction.

Immersion au cœur de SAS Boiron et ses employés

LE groupe vinci energies, PARTENAIRE ETARCOS ADVENTURES

Responsable Grand Est VINCI ENERGIES, Jean-Marie Boiron accompagne Stéphane Brogniart dans son projet de traversée océanique Etarcos Adventures.

Nous connaissons toutes et tous Vinci Energies, qui agit chaque jour autour de nous dans la construction, l’énergie, les communications. Mais Vinci Energies est avant tout un acteur mondial de la construction. Alors que Stéphane approche des côtes de la Martinique, il y a des hommes et des femmes du Groupe Vinci Energies qui œuvrent à de grands projets dans la région : reconstruction du CHU de Point-à-Pitre en Guadeloupe, création d’une aire d’accueil sur une autoroute colombienne près de Bogota pour accueillir les réfugiés fuyant la crise économique au Venezuela, et modernisation d’un aéroport international en République Dominicaine en sont quelques exemples. 

vinci energies : ACCÉLÉRATEUR de déploiement des nouvelles technologies

L’entreprise Boiron et le Groupe Vinci Energies offrent une gamme de solutions complètes pour la réalisation de vos ouvrages électriques et met à votre service ses nombreuses compétences dans différents domaines : réseaux aériens, réseaux souterrains, branchements et accessoires électriques, bureau d’études.

Connexion, performance, efficience énergétique, datas : dans un monde en évolution permanente, VINCI Energies accélère le déploiement des nouvelles technologies pour concrétiser deux mutations majeures : la transformation numérique et la transition énergétique.

Devenez partenaire Etarcos

Vous aussi vous pouvez devenir partenaire Etarcos, et participez ainsi à cette formidable aventure !

Conférences Stéphane Brogniart

Rendre l’impossible possible, être champion du monde de son monde, partagez avec vos collaborateurs les valeurs Etarcos !


UN JOUR UNE QUESTION

Merci à Laurence Bineaux pour la question du jour. Si vous le souhaitez, n’hésitez pas à nous soutenir en adhérent à Etarcos-Adventures via le lien ci-dessous ^^

La question du jour par Laurence : “Il y a un an, nous étions avec toi au lac de Gérardmer. Tu nous présentais ton embarcation… Comment gardes-tu la notion du temps là où tu es ? Ce temps qui passe à la fois si vite mais aussi se suspend à certains moments de la vie ? Prends soin de toi, bon courage et bravo encore !”

Réponse de Stéphane : “Salut Laurence. Alors, mon rapport au temps.. Il est rythmé par un soleil qui se lève en face, fait ensuite le tour par la droite et se pose derrière. Donc chaque moment de la journée a ses caractéristiques. Les moments longs ont changé en ce moment comme je rame à 2h00 c’est comme s’il était 9h00, et à midi j’ai presque l’impression d’être au soir. Après, les moments où je suis dans l’instant présent passent vite. Sinon, de manière plus triviale, il faut compter moins 6 heures par rapport à la métropole, alors je calcule en permanence pour mes communications avec toute l’équipe. C’est une belle gymnastique de vivre à deux horaires en même temps, car je vis ici, mais également toujours un peu chez nous à travers mes relations sociales.”

Et encore merci à Vrai Roses pour la photo montage d’illustration!


Envie de soutenir Stéphane Brogniart et l’association ETARCOS ?

Tee-shirts ETARCOS disponibles sur

Devenez adhérent pour 20€ par an

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.