Jour 64 / Distance parcourue 24H : 78 km / Distance parcourue totale : 4547 km / Arrivée Martinique : 548 km

Alors.. Alors et bien ça fait du bien ! Fatigué, tu perds un peu tout, surtout l’appétit et la vigilance. Ici, il ne faut pas se rater là-dessus. Mais j’ai tellement eu des conditions qui m’ont obligé à ramer au physique depuis deux mois, que le corps arrive en bout de course. Cette petite zone tampon, avant peut-être la dernière semaine, est la bienvenue..

Eh oui, on ne doit pas être loin de l’arrivée car ce soir j’ai ma banquière préférée du meilleur CIC de France, celui de Gérardmer.. “Euh tu n’en fait pas un peu trop là ??” Jean-Paul, pas de discussion possible au sujet du CIC Géradmer et Laurane ! Au passage, salut à Julien et toute l’équipe ! Donc, je disais, quand tu as ta banquière au téléphone, c’est que ça sent le retour aux affaires. “Bon en même temps, si tu ne veux pas dépenser en diverses tentations, traverse l’Atlantique à la rame ou met un virus dans la population🤭” Pas drôle ça Jean-Paul..

Sinon une bien belle journée. Pourtant, tout était de travers : vent d’un côté, houle de l’autre.. Ok c’est ton choix. Moi le mien était ailleurs : là-dessous se balade un courant qui pourrait m’aider, mais que la houle fait taire comme un adjudant-chef fait taire un sergent. Ça donne une mer dans tous les sens, ce qui veut dire que tout se fait au physique. Mais ça signifie également que, de temps en temps, une vague prend les pelles et te les envoie quelque part : sur une côte, sur un tibia, dans le dos, sur le visage.. Bref, tu te fais taper dessus pendant 12 heures, le bonheur. Ce coup-ci, j’aurai quelques bonne séquelles qui resteront. Maxime Rémy et Alison Laheurte, je prends le créneau du lundi matin 9h / 10h pendant 2 mois, il va y avoir du boulot 😉

15h30, je prends une petite collation, des fruits confits, et j’en profite pour effectuer quelques réglages du bateau, afin d’éviter qu’il ne monte de trop avec ce vent et cette houle. Ma latitude d’arrivée est 14°40′ Nord, je dois y être bien avant d’entrer dans le goulot de fin. Je dois donc encore un peu descendre, j’ai 200 milles nautiques devant moi pour ça. Ça devrait faire malgré tout.

J’atteins mes objectifs quotidiens en terme de milles nautiques et ce soir, le vent plus fort devrait bien faire le boulot cette nuit. J’ai élargi la tranche de comté quotidienne. Je peux me le permettre : pour les économies de comté, ce n’est pas ma banquière qui gère, c’est moi 😅 Allez, au lit, demain c’est dimanche avec le dernier pack confort : le fameux cassoulet toulousain ! Ça me rappelle une chanson des Fabulous Troubadors : “On est pas du tout des toutous, on ne s’abaisse devant rien, on est pas du tout des toutous, on est tous Toulousains” ! Noé va vous mettre le morceau dans ce compte-rendu que vous puissiez l’écouter 😉

Quoi Jean-Paul ? Non, c’est mon compte-rendu, si je veux parler d’un groupe que j’aime ou de quoi que ce soit, et bien je le fais. D’ailleurs demain je vous parle reggae et rastafari, culture caraïbe oblige ! Wilson a fait des recherches ^^

Un message personnel pour finir pour Stéphane Viry, député de la 1ère circonscription des Vosges : le message est bien arrivé jusque ici et merci de suivre cette aventure. Car j’imagine qu’avec tes responsabilités auprès d’une bonne partie des vosgiens, ça ne doit pas être de tout repos en ce moment. Le big up du jour au maraîcher d’El Hierro à qui j’ai acheté des oranges il y a deux mois et je mange les dernières, elles sont toujours aussi bonnes !

La grande bise et pas de bêtises..


UN JOUR UNE QUESTION

Aujourd’hui c’est Jean-Luc Géhin, figure incontournable de Rochesson, qui nous envoie la question du jour ^^

La question du jour par Jean-Luc: “Salut Stéphane, ça va bientôt commencer à sentir l’écurie mais restons concentrés ! Je voulais te demander si tu n’as pas de problèmes de tendinites liés à la répétition du mouvement de rame, et as-tu un truc pour anticiper ce risque ? Bonne fin de traversée, tout Rochesson souffle vers l’ouest pour te faire avancer plus vite vers ton but !”

Réponse de Stéphane : “Aaaah et bien le voilà notre Jean-Luc national ! Salut Jean-Luc.. Oui, c’est le problème, c’est pourquoi ma préparation fut axée évidemment rame, mais aussi beaucoup d’autres sports et de la PPG. j’ai surtout des courbatures aux jambes. Depuis 4 ou 5 jours, c’est entre les omoplates que ça clignote. Sinon, rien de la traversée. Il faut surtout, comme tout sapin, être de bonne constitution, solide comme le sapin et fort comme la mirabelle ! Merci à tous les habitants de Rochesson qui suivent l’aventure. Au retour, et quand ce sera possible, monsieur le maire fera bien un pot à la salle des fêtes que je vous raconte tout ça. En attendant, vous pouvez me laisser un message en commentaire avec le hashtag #rochessonspirit ^^”

Et encore merci à Vrai Roses pour la photo montage d’illustration!


Envie de soutenir Stéphane Brogniart et l’association ETARCOS ?

Tee-shirts ETARCOS disponibles sur

Devenez adhérent pour 20€ par an

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.