Jour 58 / Distance parcourue 24H : 64 km / Distance parcourue totale : 4084 km / Arrivée Martinique : 967 km

Ce soir, je suis rincé de chez rincé. Le compte-rendu sera succinct. Désolé, mais c’est dur ces jours-ci. Je rame de 3h30 du matin à 15h30, avec 20 minutes de pause à 10 heures. Ce matin à 4h00, la mer a commencé à se former. Pas de bol : vent d’un côté, houle de l’autre et courant encore ailleurs. Bref, la mer s’emballe..

Suite à cela, je donne les précisions à terre de l’état de la mer. Je n’avais pas posé le téléphone que je vois arriver une vague immense se poser sur le bateau. Elle l’a enfoncé, moi avec. Le bateau est remonté comme un bouchon. Je n’ai pas eu le temps d’avoir peur.. C’est fou comme quoi c’est l’impermanence des choses ici, et que tout peut arriver. Le dos a pris car j’ai été plaqué par la vague. Le reste de la journée, la mer a été hachée, bien pénible à ramer. Là c’est redevenu calme, plat, pas un pète de vent. Donc vous comprendrez que le dimanche de Pâques de cette traversée, je m’en rappellerai.

Sinon je passe la parole à Jean-Paul. Allez, vas y quoi.. “Ben tu vas bientôt passer la barre des milles !” Merci Jean-Paul.. mais en fait, tu n’as rien compris à la blague : je vais bientôt passer la barre.. d’Émile. Il reste mille bornes, Émile 6h11, ergo, etc.. Donc vous voyez d’où vient la blague sur le jeu de mot que je laissais volontiers à Jean-Paul 😹😹 Sur ce, à demain, ça vaudra mieux à tous points de vue.. La grande bise et 🐣🐣🐥🐥 joyeuses Pâques !


UN JOUR UNE QUESTION

La question du jour est signée Mathieu Bouton. Comme lui, adressez-nous vos questions pour Stéphane en cliquant sur le bouton ci-dessous.

La question du jour par Mathieu : ” Bonjour Stéphane, tout d abord, bravo pour ton aventure et merci de nous faire voyager. Quelle sera la première chose que tu vas faire en arrivant à bon port ? D’ailleurs, avec ce virus, y aura-t-il quelqu’un pour t’accueillir ? Et comment vas tu rapatrier ton bateau ? Bon courage pour la fin de ton périple ! ”

Réponse de Stéphane : Salut Mathieu. Pour mon arrivée, et au vu des conditions actuelles, ce ne sera malheureusement ni très drôle ni la grande fête. Sur la dernière journée, je serai rejoins par un voilier d’amis. Par dérogation obtenue auprès des affaires maritimes, je pourrai accoster et débarquer sans être mis en quatorzaine au mouillage au large, comme c’est la règle actuellement. Arrivé à quai, je mettrai pieds à terre, avec très peu de personnes. La première chose que je ferai sera sûrement… de mettre un masque ! Une équipe TV sera peut-être présente. Et ensuite, je filerai vite en résidence, assez proche du port, en confinement seul. Mon immunité, après 75 jours de ce périple, sera plus que moyenne, alors autant ne pas chopper votre truc 😉 Pendant ces trois jours, j’éviterai tout contact mais j’irai au bateau pour ranger, vider les poubelles, le préparer pour le retour. Retour qui se fera par cargo mais quand.. là est la question 🤷🏽‍♂️ Quant à moi, je resterai encore quelques jours en attendant un avion. Voilà, merci à tous de suivre mon périple. Pour moi aussi, c’est comme un voyage immobile : je suis au centre d’un disque d’eau depuis 58 jours 😅😅😅

Et encore merci à Vrai Roses pour la photo montage d’illustration!


Envie de soutenir Stéphane Brogniart et l’association ETARCOS ?

Tee-shirts ETARCOS disponibles sur

Devenez adhérent pour 20€ par an

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.