Jour 57 / Distance parcourue 24H : 71 km / Distance parcourue totale : 4020 km / Arrivée Martinique : 1081 km

Aujourd’hui, les prévisions météos s’annonçaient bonnes. C’est un peu comme le gars qui attend dans sa tente à 5000 mètres d’altitude pour réaliser une ascension : “demain, c’est bon”. 3h00, tout le monde debout, et on se fait le sommet ! Bon, là, on se fait des milles nautiques : au maximum sur un créneau 3h30 – 15h30 avec 2 fois 20 minutes de pause..

C’est pas un vent de dingue, mais le courant et la mer sont agréables à ramer. Avec la pleine lune, les heures de nuit se font bien par ici. Il y a des poissons volants dans tous les sens. Certains se crashent même contre le bateau ^^ Ce sont les risques de l’aviation, surtout quand on est un poisson, pas évident.. Ici, c’est aussi le monde des oiseaux qui se prennent pour des poissons : ils te font de beaux piqués. Ce matin, pour ces pêcheurs des airs, quelques bancs de poissons que je n’avais pas encore vu se baladaient, direction la Martinique, comme moi ! “Hey, j’espère qu’ils ont leur autorisation 😹😹”. Merci Jean-Paul.. Sinon, chauffer comme ça dehors, ils ne payent pas le chauffage ici ou bien ??

Les conditions semblent s’installer vent Est et courant Est, donc tout bon. Au moins jusque lundi, ça devrait être similaire. S’il se renforce, ce sera du bonus. Sinon ma préoccupation du jour a été : je change d’heure quand ?? Oui je sais, il y a plus fou comme préoccupation, surtout avec tout ce qu’il se passe actuellement. Dans ces cas là, tu branches Richard Péché sur le coup et tu auras tous les détails : un fichier excel, un voire deux mails, et une fiche mémo plastifiée étanche au cas où 😹😹😹 Vous êtes à UTC+2, et moi je suis UTC-3, et je perds une heure tous les 15° Ouest. Donc je changerai d’heure arrivé à 60° Ouest. Encore une énigme résolue par notre nombre d’or de la famille Etarcos.. “Richard président !” me dit-on dans l’oreillette ! Jean-Paul, tu te calmes, il a les volets à refaire ainsi que sa terrasse, il doit organiser le retour du bateau et du bonhomme, et surtout faire des mails, des tableaux de tâches, etc.. Bref, je le charrie mais c’est celui, parmi tous, sans qui je ne serais pas là pour toute la partie logistique, organisation des travaux sur le bateau, etc..

Demain, c’est dimanche. Sans pack “dimanche”.. Il fallait faire un choix, il n’en reste plus qu’un, je l’apprécierai plus tard. Le big up du jour à Fred Bousseau de Trails Endurance Mag. Ayant essayé de me joindre, je l’appelle. Ça sonne, il décroche, me dit bonjour, finit à peine sa question que je lui balance un monologue de 15 minutes ^^ Du Brogniart quoi.. Je pense que s’il veut faire un article, le magazine du mois prochain fera l’épaisseur du catalogue de la Redoute ! “Euh ça n’existe plus le catalogue de la Redoute mon bon monsieur..” Ah bon Jean-Paul, mais alors comment ils font les ados aujourd’hui 😅 ? “Internet..” . Ah oui c’est vrai, merci Jean-Paul.. Je ne parle pas des masses ici alors quand je trouve un client, je me rattrape ahaha. Sinon Fred va bien et il vous raconte tout ça demain sur Facebook. La grande biz et reggae music dans le bateau ce soir pour tout doucement se mettre dans l’ambiance !


UN JOUR UNE QUESTION

C’est de nouveau un athlète de la Team Brogniart qui nous pose la question du jour, en la personne de Mickaël Tavares. Vous aussi, n’hésitez pas à nous transmettre vos interrogations en cliquant sur le bouton ci-dessous !

La question du jour par Mickaël : ” Salut Stéphane. Bravo pour ce défi ! Voici ma question : depuis ton départ, t-est-il déjà arrivé de pleurer (de joie, de tristesse, d’admiration, de douleur, de regret, de rage…) ? Merci infiniment.”

Réponse de Stéphane : “Salut Mickaël ! C’est une épreuve sans échappatoire. Les quinze premiers jours, tu n’es pas bien car totalement dérouté par ce qui t’arrive et ce changement de condition humaine. Puis c’est effet “machine à laver” dans ta tête : tu démontes la maison que tu as construite depuis ta naissance, et là tu la reconstruits. Avec les mêmes pierres, mais en mieux je pense. Sur ces 2 semaines qu’il reste, je suis sorti de tout ça et je cherche juste à arriver pour rejoindre les miens et reprendre le cours de ma vie. Un peu différemment c’est sûr..”

Et encore merci à Vrai Roses pour la photo montage d’illustration!


Envie de soutenir Stéphane Brogniart et l’association ETARCOS ?

Tee-shirts ETARCOS disponibles sur

Devenez adhérent pour 20€ par an

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.