Jour 55 / Distance parcourue 24H : 68 km / Distance parcourue totale : 3895 km / Arrivée Martinique : 1194 km

Bon.. ils le savent que je suis vosgien ?? Alors pourquoi dès 10h00 du matin ils mettent le chauffage comme ça ?? Aujourd’hui, je tournais limite de l’œil. Je me suis vidé deux seaux de flotte sur la tête, mais tu parles, la mer doit être à 28 degrés.. Bon, ça m’a fait du bien quand même.

Ce matin, tout était presque réuni pour faire une belle journée de rame. En fait, tout réside dans le “presque déjà”.. 12 milles nautiques de la nuit, c’est digne des plus sombres journées de cette traversée. Bizarre, pourtant du vent d’Est, du courant d’Est.. Normalement avec ça, tu fais minimum 16 à 18 milles nautiques durant la nuit.

Je me mets aux avirons à 4h00 et vite, je comprends. Encore cette fichue houle du Sud-Est qui vient de côté, et bloque tout le système ! Donc un peu collé ce matin et vers 12h00, la houle s’est calmée. Et là mon pauvre ami, ça filait ! Je finis ma journée (et c’est un exploit) qu’à 3 milles nautiques de retard sur mes prévisions quotidiennes pour arriver le..…. Hey ! Tu as eu peur Jean-Paul que je le dise hein ??? De toute façon, c’est quand même comme dans le foot pour l’Allemagne : à la fin, c’est la mer qui décide et qui gagne. Il faut juste pour son amour propre se monter un plan mental pour te prouver que non, quand même, mince à la fin, c’est qui le patron 😅😅😅

Sinon, une journée de plus en moins.. Allongé sur la couchette, le soleil qui se couche entre mes pieds (et oui, je vais plein Ouest), les vagues qui poussent derrière (voire parfois s’écroulent sur le bateau en l’enfonçant dans l’eau), c’est trop bon. Demain on en remet une, mais on la commence pour Émile, comme peut-être vous et merci. Le 6h11 plaît et s’organise bien, car malgré le confinement, Baptiste me rapporte que nous atteignons des records de kilomètres ! Alors allez chercher en cachette un ergo qui traîne quelque part et zing, 6h11 – 7h11, on rame tous pour Émile. D’ailleurs le mien ne moisit pas devant le mur vert, il sera de service demain matin à 6h11..

Sinon le big up du jour.. à moi-même 🤷🏽‍♂️ Avant le départ, je me suis fais rabattre les oreilles par Guillaume, le doc, avec “crème solaire, crème solaire et crème solaire”. Car je rappelle, juste au passage, que moi les seuls produits cosmétiques que j’ai, s’appellent dentifrice et gel douche, point barre. Crème pff.. La crème, c’est bien dans la soupe, ou bien avec des patates et du lard, également avec des fraises et du sucre. Donc j’ai tout bien pris ce que le doc avait dit. Et puis, avant le départ, en cherchant dans un carton chez moi tout en bas au fond dans la salle de bain, je découvre qu’il restait des éléments de la pharmacie du défi du lac Léman. Allez, je prends quelques trucs, on ne sait jamais, dont un tube de crème solaire, plein ou presque, qui ressemble à ceux du doc. Au départ d’El Hierro, je fais l’effort de bien faire comme il m’a dit : crème solaire sur les mains, les bras, le nez, les oreilles, les jambes. Ce matin, le tube se termine et je vais en chercher un autre. Bizarre, il n’est pas vraiment pareil. Eh oui, j’avais, depuis le début, pris le fameux tube du lac Léman, qui était un lait réparateur après exposition au soleil ! Ah la boulette 😬 Donc, après plus de 50 jours en mer, je commence seulement à mettre de la vraie crème solaire. Tu m’étonnes que j’étais cramé ! Ça ne m’a donc pas empêché d’avoir le nez bien brûlé, ainsi que les oreilles (j’avais fini par mettre un tissu qui recouvre toute ma tête) et les jambes.

Sur ce, ici il est 18h44, le soleil est couché. Un ciel étoilé comme jamais va apparaître, je vais en profiter, ainsi que de la relative fraîcheur, et ensuite coucouche panier ! La grande bise et pas de bêtises..


UN JOUR UNE QUESTION

C’est Alain Suzanne, l’un des pacers de Stéphane sur la Traversée du Mercantour [à revoir en replay en vidéo ci-dessous], qui nous envoie la question du jour. Vous aussi, n’hésitez pas à adresser les vôtres en cliquant sur le bouton ci-dessous ^^

La question du jour par Alain : “Salut Stéphane. Le personnage de Jean-Paul a-t-il été créé par ton inconscient comme une protection à la solitude, ou l’as-tu créé mentalement de manière consciente ? Bon courage à toi pour la fin de ton aventure !”

Réponse de Stéphane : “Salut Alain. Jean-Paul est un peu l’Auguste et moi le clown blanc. Il est un peu comme un ventriloque, pour dire d’autres choses. Je ne l’ai pas créé tout de suite. Il m’es venu quand Cathy (qui m’attend avec son mari en Martinique sur leur voilier) m’a envoyé la blague : “Ici aussi tout le monde a un masque, mais avec tuba et palme”. Je ne me voyais pas dire cette blague moi-même dans le compte-rendu du jour, alors j’ai pensé à la faire dire par une autre personne. Quand je m’allonge chaque jour vers 18h30 pour l’écrire, ça me permet réellement de sortir de ce que je vis, et qui n’est pas toujours très drôle. Ici, pardon de vous dire que 24 heures sur 24, c’est du solide.. Alors, lors de ce moment, je m’extrais de tout ça et je l’habille de Jean-Paul, d’imagination, du big up, etc.. Oui, c’est donc bien une construction volontaire, comme tout un chacun qui irait se divertir au spectacle : je me divertis moi-même avec ce compte-rendu et il me servira au retour, pour revoir toutes les étapes de mon voyage, utiles pour écrire un livre..”

Et encore merci à Vrai Roses pour la photo montage d’illustration!


Envie de soutenir Stéphane Brogniart et l’association ETARCOS ?

Tee-shirts ETARCOS disponibles sur

Devenez adhérent pour 20€ par an

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.