Jour 53 / Distance parcourue 24H : 87 km / Distance parcourue totale : 3753 km / Arrivée Martinique : 1314 km

Oh que ça fait du bien quand tu es monté en vélo au sommet du Haut du Tôt depuis le Tholy, et que derrière ça file dans la descente jusqu’à Vagney.. Aujourd’hui, c’était exactement la même chose en rame océanique : ça fait du bien d’avoir, après 50 jours de vent, courant et houle contraires, de les les avoir avec soi ! Je ne sais pas si ça va durer mais j’aurai vécu ça une fois. Certains font cette traversée avec ces conditions tous les jours… et bien, ils ont de la chance 😉😅

“Euh Brogniart, tu es conscient que ton explication de la montée du Haut du Tôt en vélo depuis le Tholy et la descente derrière jusqu’à Vagney, à part 4 gars qui comprennent..” Ecoute Jean-Paul, c’est la seule image que j’ai, chacun prendra sa côte à lui, la sensation quand tu arrives au dessus et que ça file ensuite dans la descente.

Bon, là, il faut toujours autant ramer, mais entre 2.5 et 3 nœuds par heure, c’est le top ! Bref du coup, je commence à mettre un décompte en place. Si j’arrive tous les jours à être au dessus de 40 milles nautiques, j’arrive dans 18 jours. Sinon 19 ou 20 max. Donc probablement entre le 26 et 28 avril, ce qui fera 2,5 mois (73 à 75 jours) contre habituellement 45 à 60 max. C’est vous dire que ou je suis une belle feignasse, ou je n’ai pas été gâté par les conditions..

Pas de big up ce soir, mais un RIP à l’une de mes roulettes, la deuxième (surtout l’un des roulements). Pourtant, Dieu sait que Stéphane Wagner m’a mis ce qui se fait de mieux, mais l’eau, le sel… même huilée, elle a fini par s’enrailler. D’ailleurs pour les matheux en herbe qui tournent en rond dans la maison ou le jardin , mais pour les grands aussi, en sachant que je rame en moyenne 10 heures par jour, que je fais 18 coups d’aviron par minutes, que mon siège fait par coup de pelle un aller-retour de 1,20 mètre, que l’océan fait 2600 milles nautiques, combien de kilomètres auront fait chaque roulette ? Et j’attends la réponse..

Allez, je vais dormir car il faut envoyer d’autant la soudure que les conditions sont bonnes, c’est rentable et presque plaisant. La grande biz..


UN JOUR UNE QUESTION

La question du jour, elle est signée du médaillé olympique de Rio Gauthier Klauss (en binôme avec Matthieu Péché). Vous aussi, n’hésitez pas à poser vos questions à Stéphane en nous la transmettant via le bouton ci-dessous.

La question du jour par Gauthier : ” Hello Stéph ! Ne meurs-tu pas d’envie de troquer tes rames pour une pagaie et enfin regarder vers où tu vas, loin devant ? Ou alors il est plus appréciable et rassurant d’avoir une vue arrière en position aviron sur tout le chemin accompli jusqu’ici ?
Humour mais aussi question spirituelle ! Reste solide comme le sapin et fort comme la mirabelle !”

Réponse de Stéphane : “Salut Gauthier et tous les kayakistes et céistes ! Alors Gauthier, je te signale que le défi Marseille-Calvi, réalisé avec ton compère Matthieu Péché, était en kayak et la position sur le long terme nous avait atrophiés ^^ Là, je bouge l’ensemble du corps, ce qui est favorable notamment pour la circulation sanguine et l’activité musculaire de tout le corps, pendant plus de 2 mois. Pour la vue, arrivé à un moment, il n’y en a qu’une qui t’intéresse, c’est de voir la terre. Sinon, de l’eau à 360 degrés reste de l’eau à 360 degrés ahaha. Biz Gauthier et toi, tu mets quand pour de vrai des baskets que l’on aille à la Roche des Ducs ??”

Et encore merci à Vrai Roses pour la photo montage d’illustration et comme on n’y résiste pas, on vous remets ici la vidéo du Klapé de fin de Gauthier et Matthieu :


Envie de soutenir Stéphane Brogniart et l’association ETARCOS ?

Tee-shirts ETARCOS disponibles sur

Devenez adhérent pour 20€ par an

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.