Jour 39 / Distance parcourue 24H : 87 km / Distance parcourue totale : 2962 km / Arrivée Martinique : 1986 km

Ce matin au réveil, je découvre une mer formée. Et du vent. Cette nuit, je l’entendais dans la manche à air. Ça fait du bien un peu de fraîcheur qui rentre dans le bateau. De 5h00 à 7h00, comme un peu tous les jours, je mets en place la journée qui m’attend selon la mer qui m’est proposée.

Ce matin, Jean-Pierre Habold, le président des Frères de Rame, m’envoie un message. : “Écris un petit mot que je fasse suivre à Graham j’ai un contact avec quelqu’un qui peut lui faire suivre”. Vendredi, il pourrait se passer un truc. Bref, je n’en dis pas plus.

Aujourd’hui, je sens que la mer cherche quelque chose. Le vent s’installe et la mer se range enfin. Dans l’après-midi, j’ai réussi à aligner quasiment du 3 milles nautiques à l’heure. Mais punaise Jean-Paul ! Depuis le début de ce compte-rendu, je t’entends faire le guilleret, qu’est-ce que tu as ? Bon, tu vas me dire hein ? Tu vas me dire ?? “Dire quoi ?? Que je vais passer dans le journal ??” Ah oui.. si tu veux. Mademoiselle L, de Ouest France, m’a interviewée et dans les questions, elle me demande de parler de Jean-Paul. Alors du coup l’autre est tout getz ! J’en conclus qu’il n’y a pas que 3 vosgiens qui en ont marre du confinement et qui en sont arrivés à aller voir mon CR pour s’occuper un peu ^^

Voilà, je paye peut-être les efforts de ces semaines. Je suis, le soir, de plus en plus fatigué et dors de plus en plus profondément. Ce soir, le réglage du bateau était assez simple, le vent est presque dans mon axe. Le fameux 240° pourra être tenu. Tout est bien rangé dans Etarcos.

Ça devrait secouer cette nuit. Le big up du soir à mes fesses. Tôt ou tard, si tu veux faire monter l’audience, faut passer par là. Comme on dit, tout tourne autour du Q ^^ (de CeramiQ). Oui merci Jean-Paul, c’était fait exprès pour placer le logo de la marque, tu fais exprès ou bien ? Donc oui, big up à lui car il se comporte à merveille. Bon nombre de récits disaient l’état assez peu reluisant du gaillard en cours de traversée. Le siège, fait par Stéphane Wagner et Vamtechs, avec au dessus le gel américain de Gelco Products, est parfait. Un crémage Mytosil, il n’y a que ça de vrai. Cette crème, ça te pourrit les vêtements mais c’est le top. Car pour y passer 11 heures sur le banc de rame par jour, si tu n’as pas le Q au top, c’est comme vouloir.. ola j’allais partir dans une comparaison hasardeuse avec le beach volley féminin. Bref oui Jean-Paul, pas obligé de me dire dans l’oreillette qu’au beach volley féminin, t’as intérêt aussi à avoir le Q au top. Sauf que quand tu fais de la rame océanique, le Q au top, tu repasseras ! Car oui messieurs-dames, quand j’aurai fini, et que je serai le seul sur la plage des Salines qui sera noir de bronzage à faire le beau, de derrière j’aurai juste le fessier et le derrière des cuisses blancs comme un Q, car c’est la seule partie du corps non exposée. Et un peu talée en plus, pas des plus glamour..

Voilà, ça c’est fait. Je vais rendre l’antenne. Ces 40 jours de solitude commencent à me monter au cerveau. Vous verrez, bientôt, vous aussi, vous entendrez des voix 🤭 La grande bise, prenez soin de vos fesses car même chez vous, ne les laissez pas se ramollir ! Créez vous des parcours sportifs maison ^^

UN JOUR UNE QUESTION

Un grand merci à Pierre Mercier, co-dirigeant de l’entreprise Mercier-David, partenaire d’Etracos-Adventures, pour sa question du jour ! Vous aussi, vous pouvez poser vos questions à Stéphane via ce bouton ci-dessous 😉

La question du jour par Pierre : ” Salut Stéphane. Tout d’abord, merci pour tes récits quotidiens qui animent notre morosité sur terre ! Mais dis-moi, je sais que tu t’es préparé comme un fou pour ce projet. Quand tu repenses à toutes ces épreuves d’entraînement, pour lesquelles te dis-tu aujourd’hui qu’elles étaient inutiles, ou au contraire super importantes ?”

Réponse de Stéphane : “Salut Pierre, et merci ! Si je vous fait voyager, tant mieux ^^ Alors, très utile : avoir ramé en aviron, et avoir eu une formation de rameur accélérée. Car pour toutes ces heures assez plates, il fallait avoir le corps prêt et la bonne technique. Mon bateau est différent d’un skiff mais j’essaie de mettre en pratique ce que j’ai appris grâce à l’ASG Aviron. Inutile : certaines sessions dans le bateau, voire même le Léman. Je fais au mieux pour continuer à vous narrer l’histoire de cette aventure !”

Et encore merci à Vrai Roses pour la photo montage d’illustration!


Envie de soutenir Stéphane Brogniart et l’association ETARCOS ?

Tee-shirts ETARCOS disponibles sur

Devenez adhérent pour 20€ par an

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.