Jour 37 / Distance parcourue 24H : 65 km / Distance parcourue totale : 2820 km / Arrivée Martinique : 2121 km

Donc ce soir c’était… boeuf bourguignon ! “Tu devrais plutôt manger du rosbeef !” Comment Jean-Paul ? Pourquoi tu dis ça ?? “Hey ça va, j’ai bien vu ce manège tout la journée !” Oh tu te calmes Jean Paul ! Alors oui, ce soir, on commence par le big up.

Il s’appelle Graham Walter. Agé de 72 ans, il est parti 3 semaines avant moi des Canaries. Il a pris une route plus au sud que moi, et il est à environ 4 -5 jours de ma position au sud-ouest. Alors quand ce matin j’ai appris ça, tu penses bien que j’ai voulu savoir qui il était, et surtout si c’était jouable de le retrouver en pleine mer. Il remonte vers le Nord car il doit arriver à Antigua, au nord de la Guadeloupe, et donc de la Martinique. Tandis que moi, au contraire, je descends pour rejoindre ma destination, étant plus au nord de lui. Il a de l’avance mais il va moins vite. Il a un problème de dessalinisateur et mal au dos. Bref, le rencontrer serait juste dingue. Il faut d’abord rattraper mon retard et après tenter de faire converger nos routes, pas évident. Mais surtout, c’est sa 5ème traversée donc très gros big up, avec en plus un bateau fait lui-même dans son atelier, toujours le même, orange fluo avec des fleurs. S’il réussi sa traversée, il aura le record du rameur le plus âgé à avoir réussi cet exploit. Vous pouvez suivre son aventure ici

Alors oui ça a animé la journée car sinon, c’était plus calme qu’hier. Donc plus tu pousses fort, plus tu vas vite ,ou plus tu vas chercher loin et que tu accélères en gardant l’appui, plus tu vas vite. En d’autres termes : TG et Rame ! Ce matin pour la première fois à 5h00, la veste sans manche au dessus du tee-shirt manche longue n’était pas nécessaire. Il fait la journée de plus en plus chaud. Le créneau 11h-15h, ça cogne.. La base arrière calcule la trajectoire pour une arrivée au bon endroit.

En rouge, la position de Graham Walter

Bon demain il semblerait que ça revienne : vent Est à mon avantage, mardi encore plus fort. Ça pourrait envoyer de la soudure et plus fréquemment. Une pensée à vous tous qui êtes dans une situation totalement inimaginable, et pensées au corps soignant dont j’ai fait partie, qui doit bien en baver. Je pense que cette année, les jardins n’auront jamais été aussi beaux, que les maisons n’auront jamais été aussi bien triées, que les déchetteries vont déborder, que les parcours sportifs autour des maisons n’auront jamais été aussi populaires, créatifs et surprenants.. La grande bise et pas de bêtises !

UN JOUR UNE QUESTION

Merci à Seb Morele pour nous avoir envoyé sa question hier ! Comme lui, n’hésitez pas, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous ^^

La question du jour par Seb : ” Salut Stéphane. Je note que tes compte-rendus sont de plus en plus longs. Une nouvelle passion pour l’écriture ou c’est autre chose ?”

Réponse de Stéphane : “Salut Seb.. Alors carrément, oui ! Une passion pour l’écriture que je découvre sur le bateau. Je commence tous mes soirs avec 30 minutes d’écriture sur la tablette, et je pense que le bouquin, qui retrace ma démarche d’un jeune adulte, je l’écrirai moi-même. Je n’ai plus qu’à apprendre à faire moins de fautes ^^ Mais ça me plaît, et je me vois bien à mon retour m’isoler chaque semaine quelques heures pour écrire ce livre.”

Et encore merci à Vrai Roses pour la photo montage d’illustration!


Envie de soutenir Stéphane Brogniart et l’association ETARCOS ?

Tee-shirts ETARCOS disponibles sur

Devenez adhérent pour 20€ par an

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.