Les yeux rivés sur l’horizon… Dans quelques jours, Stéphane Brogniart prendra le départ de cette Traversée de l’Atlantique. Depuis l’île d’El Hierro, il nous livre ses dernières impressions…

Salut Stéphane, tu viens d’arriver sur l’île d’El Hierro, déjà comment vas-tu ? Comment s’est passé le voyage ?

Outch… long ! Remarque, rien qu’avec ce qui m’attendait… 

Deux conférences données juste avant le départ, une traversée de la France, un festival d’aventure à Millau où j’étais le parrain (360 Dégrés d’Aventure) et où j’ai pu croiser Matthieu Tordeur, récupérer les gaillards Jean-Pierre Habold et Stéphane Barbet à Montpellier (et où Pierre Mastalski et Pierre Verdu sont venus me faire un coucou), puis traverser l’Espagne, 48h de ferry, une journée sur Ténérife, referry et enfin se poser au bout du monde.. 

J’ai fini rincé mais content ! Ça sent le concret. Ici, le temps n’existe pas, ni même les jours. Tu vis et fais comme tu peux pour faire ce que tu as a faire. Je quitte mes repères de mec pressé….

Peux-tu nous dire où tu es précisément, ce que tu as fait depuis ton arrivée et quel est ton programme à venir ?

Je suis à El Herrio, le plus au sud-ouest des îles Canaries, idéal pour partir vers la Martinique, au port de La Restinga

Nous avons, malgré la barrière de la langue, vite sympathisés et mis à profit le réseau de Jean-Pierre Habold pour mettre le bateau sur le chantier et finir de le préparer : électronique, antifouling (peinture spéciale destinée à empêcher les organismes aquatiques de se fixer sur la coque), alimentation finale, détails techniques… Puis mise à l’eau ce mardi.  

Les personnes sont formidables avec nous et nous sommes ici comme à la maison, les sapins en moins..

Niveau météo, quelles sont les informations à date ? As-tu une idée du jour de départ ?

 Ici c’est 25 noeux en continu et dans le bon sens, idéal donc ! La date du départ sera à 90% vendredi.. Vous pourrez suivre la traversée au jour le jour via une carte qui sera disponible sur www.etarcos-adventures.com

Quels seront les points clés d’après toi pour réussir cette traversée ?

Ne pas paniquer car je dois tout découvrir sans le rater.. Tous les repères changent et il faudra vite tout comprendre, même si Jean-Pierre et Stéphane m’expliquent bien.. Ça s’appel l’aventure !

Ensuite, passée la première semaine, j’aurai mon train-train et une météo favorable,  il restera à attendre le mauvais temps éventuel et voir comment je vais réagir. De toute façon, je n’ai pas le choix, Jean-Pierre et Stéphane seront remontés en France et comme je ne parle pas la langue, pas moyen de demander de l’aide, je dois y aller.  

Bref, ne faites pas comme moi, évitez d’avoir une valise en retard à l’aéroport au retour de la Diagonale des Fous, ça vous évitera d’avoir des idées comme celle-là !

Un dernier mot pour tous ceux qui te suivent ?

Merci de me suivre dans cette aventure, j’ai l’impression de vous avoir à mes côtes dans le bateau… Et puis quand je vois tout ce qui a été fait par la famille Etarcos, pas le choix que de dire merci en donnant le maximum et de faire péter les soudures !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.